Programmation musicale

CARPENTER BRUT – THE LEGENDARY TIGERMAN – SHAME – LAS AVES  
J.C. SATÁN  – RENDEZ-VOUS – FAIRE  –  NOT SCIENTISTS – THE SWINGING DICE 
MOLOCH/MONOLYTH – MARCELLUS REX  – SIZ – LAKESHORE  DRIVE

Retrouvez ci-dessous la programmation en détail en cliquant sur les groupes.

 

VENDREDI 7 JUILLET - dès 19h00

THE LEGENDARY TIGERMAN

21h30 – THE LEGENDARY TIGERMAN

Perpétuant la tradition des anciens bluesmen, Paulo est un multi-instrumentiste, il joue de la guitare, de la batterie et de l’harmonica. Si le Tigerman possède des racines anciennes, il n’hésite pas à les combiner à des samples, des beats, des boucles.  

Ce mélange très explosif lui apporta la notoriété en Europe, aux Etats-Unis, au Brésil et au Japon. Sur scène, il y a quelque chose de très punk dans le live de Tigerman. Le blues vit dans la musique qu’il joue mais il donne en permanence la sensation qu’une émeute est sur le point d’exploser. 

https://www.facebook.com/thelegendarytigerman/ 

J.C. SATÀN

22h50 – J.C. SATÀN

 

Meilleure affaire jamais conclue entre les villes de Bordeaux et Turin depuis le transfert de Zinédine Zidane, J.C. Satàn est d’abord l’association à la fin des années 2000 d’Arthur et Paula: le premier construit des cathédrales de bruit tout en ruptures vertigineuses, la seconde écrit des poèmes liturgiques qui résonneront dans la nef les jours de messe noire: après deux albums peu relayés chez Slovenly Records, le label Teenage Menopause prend les choses en main et édite Faraway Land (2012), l’album de l’explosion, sur la pochette duquel nos deux compositeurs sont dessinés dans la position de la Vierge à l’enfant. Toutefois, le nom de J.C. Satàn ne se réduit pas à ces deux seules figures, et c’est bien un quintet, comme autant d’appendices d’un poing rageur projeté à toute vitesse dans la face des tièdes, qui assomme les foules et les tient dans sa paume. 

https://www.jcsatan.com/

FAIRE

00h00 – FAIRE

 

FAIRE voit le jour à Paris en Janvier 2015. C’est dans la cave d’un hôtel que Romain, Raphaël et Simon triturent et expérimentent avec toutes sortes de machines et instruments. Le groupe se produit fréquemment lors de diverses manifestations artistiques dans des galeries et lieux d’exposition où il joue des sets ambiants. Très vite le mot tourne et un public se crée. Ils sont alors invités à se produire sur de plus grosses scènes. Après s’être produit au Paris Psych Fest 2015, FAIRE décide de quitter la France afin d’élargir ses horizons. C’est le début d’un voyage d’un an qui commencera à Montréal pour se terminer à Mexico. Durant cette année le groupe joue une trentaine de dates et enregistre un EP à New York: “SAVOIR”. De retour en France, FAIRE prépare la sortie de leur prochain EP “LE TAMALE”, sortie en Janvier             2017.

http://www.fairemusic.com/ 

MOLOCH/MONOLYTH

20h30 – MOLOCH/MONOLYTH

Moloch/Monolyth a d’abord emergé d’un besoin de Michaël d’exprimer des choses bien plus intimes que celles exprimées dans ses autres groupes du moment, des sujets lourds et personnels . Pendant longtemps projet solo de folk ultra intimiste influencé par Elliott Smith ou Sufjan Stevens, ne se dévoilant que par bribes sur internet, Moloch/Monolyth a evolué et s’est affirmé. C’est désormais un groupe de 5 personnes, et si le propos est toujours aussi dense, la musique est devenue plus directe et intense. Sur scène ils jouent fort et crient beaucoup, et les moments qu’ils passent sur scène sont toujours très chargés en émotions. Les influences de Moloch/Monolyth se sont élargies, ils citent souvent Arcade Fire ou The Dodos comme sources d’inspirations. Après sa victoire au tremplin des Deux Rives en février, le groupe sort son premier EP « Farewell Full Moon » en juin 2016, avec le soutien du collectif bordelais « Collectif du Fennec » et des dispositifs d’accompagnement de la RockSchool Barbey et du Krakatoa. 

http://www.facebook.com/MolochMonolyth

MARCELLUS REX

19h30 – MARCELLUS REX

Alerte au Jurassic Park Rock’n’Roll ! Les dinosaures issus des 90’s ont survécu ! 

L’ADN retrouvé a aussitôt été étiqueté « Marcellus Rex »: un mélange vorace de rock sablonneux, de vocalises soul, et d’arrangements sinueux allant de la new-wave à la pop/ Une cellule souche hybride qui comprendrait les influences combinées des Desert Sessions, et du meilleur de la scène crossover/grunge du début des années 90 entre Helmet, Tool, Smashing Pumpkins, ou Rage Against The Machine. 

https://www.facebook.com/marcellusrex/

SAMEDI 8 JUILLET - dès 18h45

CARPENTER BRUT

00h10 – CARPENTER BRUT

Carpenter Brut pioche ses influences dans les émissions de télé des 80’s et les films de série B gorgés de synthétiseurs. Entouré de mystère et de discrétion, l’homme derrière le Pentagone, ou « Brutagram » comme l’appellent les fans, explique qu’il s’agit d’une rencontre entre les « beats de Justice » et l’univers de John Carpenter. A l’écoute de ses trois EP, on miserait plutôt sur un passif de métalleux, une filiation avec Dario Argento et une éducation religieuse inculquée aux forceps. Ceci expliquerait ses penchants pour l’occulte, sa passion pour les sonorités kitsch et son adoration pour toutes les formes de jouissance.
Carpenter Brut rend hommage à cette culture « post-hippies / pré-SIDA », les bases du métal et de l’électro pour nous offrir un son unique et violent dans un pur délire revival 80’s. Figure de proue un peu malgré lui de cette « retro new wave », on a pu retrouver ses morceaux dans les jeux vidéo à succès Hotline Miami 2 : Wrong Number et The Crew (Ubisoft).
Quelles que soient ses sources, Carpenter Brut ne manque pas de talent pour composer d’imparables tueries vintage. Ses lives sont une petite claque à prendre et à reprendre sans se lasser.

https://www.facebook.com/carpenter.brut/ 

SHAME

20h50 – SHAME

Shame n’en est pas arrivé à être considéré comme le futur de l’indie rock d’outre-Manche par mimétisme, et le quintet de South London a su respecter un héritage de larsens, de lignes vocales écorchées et de tension émotionnelle qui aura porté Joy Division ou les Smiths. Un héritage dont Shame se montre digne, en respectant la chose la plus importante: mettre ses émotions sur le tapis une fois sur scène. Le rock ne s’est pas totalement perdu en chemin, en voici la preuve. 

https://www.facebook.com/shamebanduk/?fref=ts

LAS AVES

22h25 – LAS AVES

Las Aves est un gang du futur. Mystérieux, avant-gardiste.
Leur premier album, « Die In Shanghai », en est le manifeste brûlant, révélant l’existence d’une pop résolument nouvelle. Tenues blanches, tatouages, imagerie Arty posent les codes d’une musique à la troublante modernité.  La pop de Las Aves se réinvente de piste en piste. Côtoyant le Trip-Hop sur « Heartbeats », s’amusant d’un R’n’B conquérant sur « Perfect Mess » ou réinventant un rock vaporeux et ultra moderne sur « Blue », chaque morceau semble mettre le doigt là où l’on ne l’attend pas, creusant des sillons encore inconnus dans une musique du futur. 

Paradoxalement, lorsque le groupe monte sur scène, il joue alors comme si demain n’existait pas. Leur présence bouillonnante donne une autre dimension aux hymnes de l’album, soudainement transformés en créatures mutantes écrasant tout sur leur passage. Impossible de résister à cette énergie enflammée, impossible de ne pas vivre cette communion électrique qui a fait leur réputation et qui les mènera cette année sur les plus grands festivals de France et d’Europe (Printemps de Bourges, Eurockéennes, Vieilles Charrues, Garorock, Sound City, Sziget Festival….).

http://lasavesofficial.com/

RENDEZ-VOUS

 

21h40 – RENDEZ-VOUS

 

Il y a un peu plus d’un an, c’est en pleine grisaille hivernale qu’on découvrait le premier EP d’un groupe qu’on ne pouvait pourtant plus manquer : Rendez-Vous. Propulsé par le morceau « The Others » et son héroïsme cold, le quatuor s’affirmait alors aussitôt comme l’un de ces groupes que l’on voudrait garder secret mais dont on ne peut s’empêcher de parler autour de soi. 
Malgré les attentes, les quatre parisiens ont pourtant préféré prendre leurs distances. Ils se sont donc enfermés toute l’année passée dans une cave du quartier Bastille, ressassant encore et encore ce qui allait devenir le suc corrosif de ce second EP rageur. En confiant le mixage de « Distance » à l’Américain Ben Greenberg, bassiste et chanteur de The Men, producteur de Destruction Unit, Beach Fossils et de nombreux groupes de l’écurie Sacred Bones, le quatuor a pris le temps de livrer un EP de six titres au plus près de leurs ambitions. 

Et c’est accompagné d’un cortège de fantômes – ceux de Fad Gadget, Sad Lovers & Giants, The Danse Society ou Nitzer Ebb – que revient aujourd’hui le groupe, bien décidé à secouer de nouveau les bas-fonds. Et il faut le reconnaître, cet EP est une retrouvaille qui déchire le cœur autant qu’elle le guérit. Comme le font toujours les plus beaux rendez-vous.

http://www.rendezvousrendezvous.com/ 

NOT SCIENTISTS

23h25 – NOT SIENTISTS

Créé en 2013, Not Scientists est un groupe formé autour de membres de UncommonMenFromMars et No Guts, No Glory, deux références de la scène punk Française qui n’ont cessé de parcourir le globe depuis de nombreuses années. Tendu, mais aussi mélodique et sophistiqué, leur Punk rock appelle des groupes aussi différents que Buzzcocks, The Thermals, Hot water music ou encore Superchunk… 

https://www.facebook.com/notscientists/ 

THE SWINGING DICE

20h10 – THE SWINGING DICE

Le répertoire de Swinging Dice inclut principalement des compositions originales mêlant à la fois le Rock’n’Roll et le Swing, mais aussi de nombreux standards souvent réarrangés; des morceaux de Louis Jordan, Wynonie Harris, Sam Butera, Dave Bartholomew, Merrill Moore, ou encore Nat King Cole… Les influences sont nombreuses, on peut y entendre le Rhythm & Blues de la Nouvelle Orléans et celui des Blues Shouters, le Boogie-Woogie, le Jive, le Swing de l’ère des Big Bands ou des groupes Westerns… malgré l’influence de ces artistes et styles du passé, le groupe tient à s’affirmer dans le monde des musiques actuelles en apportant de la fraîcheur et du renouveau à ce répertoire.

http://www.swingingdice.com/

LAKESHORE

19h00 – LAKESHORE DRIVE

 

Projet de 4 musiciens de l’Estran (avec des membres de Last tango theatre, Two minutes for, Offshore, Spudgun, et Kesalid) dont les influences sont Minus the bear, Modest house, King of Leon, Restorations, ou encore These Arms are snakes.

https://www.facebook.com/Lakeshore-Drive-367594000307968/ 

SIZ

19h35 – SIZ

SIZ est un quatuor noise/pop qui offre des mélodies indies et puissantes ! Les bordelais, emmenés par Sylvain « Siz » propose une musique à la fois intense et subtile, alliant un grunge nirvanesque à une énergie New-Yorkaise. A l’été 2015, Siz sort son premier EP, All is an allusion, suivi d’un album acoustique, IWAAG.

https://www.facebook.com/SIZband/